1

Comment a muri ce projet et dans quel esprit je l’ai réalisé Parti du Puy le lundi 4 juin 2001 j’ai fait, à pied, le Chemin de Compostelle, (...)

2

Accueil en gîte d’étape ou total abandon à la Providence ? Les conditions dans lesquelles j’ai fait mon pèlerinage ne sont pas du tout un (...)

3

Ce que le Chemin de Compostelle m’a apporté personnellement Au départ, Christian, un ami, m’avait dit que faire le Camino est une expérience (...)

4

Le Chemin est comme l’image de notre vie. Chemin de poésie, Chemin qui fait découvrir les merveilles de Dieu, Générosité du Chemin, Chemin qui (...)

5

Chemin qui nous enseigne la patience et l’humilité (ampoules et tendinite) Faire 1600 km à pied n’est pas une chose qui s’improvise. Il est sage (...)

6

Miséricorde et générosité du Chemin. Il est incontestable que le Chemin ouvre le cœur de multiples façons et qu’il suscite bien souvent des (...)

7

Chemin qui nous met en relation les uns avec les autres. A mon retour, certaines personnes m’ont dit : " Vous avez dû faire des rencontres (...)

8

Chemin de guérison Est-il nécessaire de rappeler qu’autrefois il arrivait que les pèlerins accomplissent ce pèlerinage dans un but de (...)

9

Chemin de grâce Pour celui ou celle qui a décidé de faire le Chemin en pèlerin, quelque soit son niveau de croyance, j’ai le sentiment que des (...)

10

Trois éléments importants : l’eau, le bâton, les pierres. L’eau On ne verra jamais personne faire le Chemin sans avoir de l’eau avec soi car (...)

11

Moments d’émotion Il est difficile de transmettre par des mots ce qu’un pèlerin comme moi ressentait profondément à certains moments du (...)

12

La pratique de l’abandon C’est pour moi l’une des découvertes de ce pèlerinage. Une pratique assidue de l’abandon à la Providence, vécue jour (...)