Faire honneur à l’Obradoiro

Anthume

Article de David Valverde, journaliste à Antena3, le 1er juillet 2023 :

"Ce sont des chiffres record. Plus de 177 000 pèlerins ont déjà parcouru le Camino de Santiago et l’ont terminé, épuisés et satisfaits, à Praza do Obradoiro. Là, elle brille, imposante, la cathédrale. La région est un joyau de la capitale galicienne et de l’Espagne qu’il est important de préserver et de soigner ensemble. Pour cette raison, il est interdit de manger et de boire sur la place, mais aussi de s’appuyer sur les colonnes du Pazo de Raxoi, la mairie de Santiago. La Police en appelle à la logique : pique-nique non, eau et sandwich oui.

Il est 12h00 du matin et la Praza do Obradoiro est déjà pleine de pèlerins. Ils finissent tous leur chemin ici, épuisés. Pour cette raison, ils sortent leur sandwich, leur bouteille d’eau et s’allongent contre les colonnes du Pazo de Raxoi, l’Hôtel de Ville de Saint-Jacques-de-Compostelle, pour admirer l’imposante Cathédrale. Le problème, c’est que tout ça ne peut pas se faire : "J’ai été soutenu et un policier est venu vers moi pour me prévenir", raconte Victoriano, qui "je ne comprends pas pourquoi ils me disent de me lever et d’autres non".

Le seul agent qui garde cette place y fait de longues promenades. Il ne veut pas faire de déclarations, mais il nous parle d’utiliser la logique. "Pas de pique-nique", crie une femme quand on lui montre la photo de deux pèlerins qui étaient récemment assis sur la même place avec leur nappe et leurs friandises. « Un ami d’O Grove m’a dit qu’on ne peut ni manger, ni boire, ni s’appuyer », admet un autre marcheur. Sa compagne est claire là-dessus : « C’est juste que c’est très moche, il faut s’occuper des nôtres », et l’homme termine en soulignant que « ton hydratation, ta bouteille d’eau, mais faire un pique-nique… »

"Je n’avais aucune idée, mais il n’y a pas non plus de panneaux, n’est-ce pas ?", demande un autre touriste, que nous approchons des deux petits panneaux qui se trouvent à l’intérieur de la galerie Pazo de Raxoi : "C’est juste que vous ne pouvez pas les voir ici. , et ils devraient être sortis."

Des règles qui tentent de faire la médiation entre les habitants et les touristes, une tâche compliquée, comme celle de l’agent qui parcourt la place en essayant d’avertir les pèlerins. Pour l’instant, ce n’est pas une amende, c’est seulement un avertissement. La plupart des gens ne respectent pas les règles, mais faites preuve de bon sens, buvez votre eau, mangez votre collation, ramassez vos ordures et respectez l’endroit où vous vous trouvez, unique au monde."

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

S'informer

Recevoir chaque semaine la liste des derniers départs de discussion

Participer

Consulter et répondre aux messages postés