Peut-on marcher avec son chien ?

Daniel

J’ai rencontré un aveugle qui marchait avec son chien. Nous avons partagé une chambre en gîte à Puente la Reina. Nous n’avons pas dormi de la nuit. Le chien faisait un bruit épouvantable. Il avait tout le temps soif. Il remuait la queue qui tappait contre les lits. Le matin il avait envie de pisser très tôt et moi de dormir. Et puis un chien qui a marché toute la journée, ça pue. Moi aussi, mais je me douche !
Je me suis bien conduit avec cette aveugle, j’ai menti en lui disant que je n’avais pas été gêné par solidarité mais le lendemain, je me suis défilé. Un chien dans un gîte, non merci ! même si c’est un droit pour les aveugles, un pèlerin a aussi le droit de dormir ...
Je m’en suis remis, j’ai bien dormi à Estrella mais c’est fini les chiens, même les plus affecteueux !

6 réponses disponibles

  • 20 octobre 2008
    zuzana

    Bonjour !

    Quand on part sur le chemin, on en doit pas s’attendre à dormir dans les hotels 5étoiles !!Difficile de vouloir trouver du "confort"dans les dortoirs avec 30 personnes où il y a surement des ronfleurs, des gens qui vont aux toilettes la nuit...
    Donc un chien, c’est juste un pretexte pour parler, et en plus si c’est un compagnon d’un aveugle !!

    Laissez les gens faire leur chemin comme ils veulent, avec chien ou pas !!!!

    nous, nous avons marché avec notre chien, cela ne lui a posé aucun problème, le seul problème qu’il a rencontré ce sont les intolérants ! Faire le chemin a un sens, il semble que vous êtes passé à côté, mais de grâce cessez de juger les autres, le chemin et la façon de le parcourir ne vous appartiennent pas !!!

    a bon entendeur
    Zuzana

  • 29 janvier 2009

    quel égoisme ! vous, vous vous êtes bien remis de votre nuit sans sommeil ! mais ce pauvre homme, aveugle, avec son chien, de quoi est-il obligé de se remettre tous les jours, face à l’égoisme et l’indifférence des gens, même chez les pèlerins soi disant tolérants ! vous êtes des gens méchants face à l’handicap, en plus ce sont les handicapés qui sont obligés de vous subir, sans rien dire ! après tout, les handicapés eux aussi sont fortement génés par la présence de personnages intolérables par leurs attitudes !

  • 29 janvier 2009
    enpartance

    Ah que c’est facile de critiquer quand on est chez soi !
    Mais le respect est dû à chacun. Les aveugles sont nos égaux. Comme tout handicapé, et pas des sous-hommes. Ils ont des droits et des devoirs.
    Et moi, j’estime que j’ai le droit de pouvoir dormir sans me faire lècher le visage par un labrador.
    Cela vous est-il arrivé ? Avez-vous déjà passé une nuit en Albergue sans pouvoir dormir à cause d’un chien ?
    Je n’ai rien dit à cet aveugle, un charmant monsieur au demeurant, mais je n’ai plus partagé sa chambre avec discrétion.
    J’ai marché tout au long du Chemin avec d’autres handicapés. Sans aucun problème.
    Sans quoi, un chien n’est pas fait pour marcher toute la journée comme un pélerin. Lisez le Miam-miam-dodo sur ce sujet. Surtout pas en été.
    Je crois que si vous aimez votre chien ...
    Ou alors ccompagnez un groupe d’handicapés ...

  • 27 mars 2009
    Bernard

    OUI bien entendu que les aveugles sont nos égaux comme n’importe qui dans le monde ! mais ils ont un handicap ! et le chien est là entre autre pour palier à ce handicap ! vous, vous partez sur le chemin avec tous les atouts en main pour bien réussir, pour l’aveugle le chien fait partie de ses atouts en main ! pourquoi vouloir parquer les gens et que forcément un handicapé doit nécessairement partir avec ses semblables ???

    Vous aussi, vous avez un sérieux handicap ...celui du niveau intellectuel....

  • 11 avril 2009
    maddy

    Dommage que l’expérience passée avec 1 chien vous fasse décider que "les chiens c’est fini". Si je dois juger toutes les personnes que je rencontre dans la vie par une mauvaise expérience avec une personne...
    Je suis extrêmement choquée par ce propos. Ce n’est pas une véritable ouverture d’esprit et encore moins l’esprit d’un pèlerin.
    En plus ce chien est bien le moyen donné à cette personne aveugle, son guide. Il en a besoin pour vivre, pour voir !
    Puis une nuit sans sommeil "à cause" de ce chien qui aide tant cette personne aveugle, est donc le prix à payer, une forme de souffrance commune, de la souffrance pour le bien d’autrui. La vie est faite de souffrances. Et faite de joies, on ne peut avoir l’un sans l’autre. Vous ne pensez pas que Jésus se serait plaint et n’aurait pas supporté un peu de souffrance pour le bien d’une seule personne ???
    Vous allez un chemin, que ce soit le chemin de votre cœur !

  • 3 août 2009
    xelanet

    "Les aveugles sont nos égaux. Comme tout handicapé"

    >>> FAUX !
    Nous ne sommes pas égaux.

    Rien ni personne ne l’est. Encore moins un être privé de sa vision, d’une capacité physique ou intellectuelle. Il en va de même pour le social.

    L’égalité est une tromperie !

    Par contre nous avons tous droit au respect.

    "Mais le respect est dû à chacun"

    >>> Et vice-versa...

    N’est-il pas simple de comprendre que pour cette nuit là, votre pris fut de ne pas dormir et de développer un peu de respect, de compréhension pour vivre cet événement plus confortablement ?

    Pauvre pèlerin que la fatigue, la peine hérita au lieu de purifier et d’élever.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

S'informer

Recevoir chaque semaine la liste des derniers départs de discussion

Participer

Consulter et répondre aux messages postés