> Les femmes seules sont-elles en sécurité ?

Aurore

bonjour,
je prévois de partir moi aussi cette année, et de réaliser une partie du camino del norte entre bilbao et oviedo. Je pense partir vers mi-août début septembre. Je pars pour la première fois cette année, alors, je n’en suis qu’aux balbutiements des préparatifs.
à bientôt peut-être !!!

14 réponses disponibles

  • 9 juillet 2006
    Aurore

    bonjour,
    je prévois de partir moi aussi cette année, et de réaliser une partie du camino del norte entre bilbao et oviedo. Je pense partir vers mi-août début septembre. Je pars pour la première fois cette année, alors, je n’en suis qu’aux balbutiements des préparatifs.
    à bientôt peut-être !!!

  • 10 juillet 2006
    babeth

    Bonjour les filles,

    N’ayez aucunes craintes, les gens sont très respectueux des pélerins et surtout des pélerines. J’ai fait le chemin d’Arles par tronçons de 300 kms et je vois de plus en plus de femmes seules faire le chemin.
    Vous n’êtes jamais seule sur le chemin aussi bien en France et surtout en Espagne, il y a toujours quelqu’un devant ou derrière vous et le soir, générallement, vous dormez au gîte ou l’albergue donc pas de problèmes.
    N’oubliez pas nous plus que vous faîtes un chemin de pélerinage, donc de là haut, vous êtes protégées.
    A bientôt
    Babeth Montpellier

  • 15 juillet 2006

    Nous avons fait ce chemin l’année dernière, si tu veux des renseignements
    jean-pierre.vignier@wanadoo.fr

  • 24 juillet 2006

    Je pense que les cathares ou les protestants en leur temps ont dû penser la même chose, que de là haut ils étaient protégés.

  • 10 août 2006
    Ariane

    Bonjour, je confirme, il n’y a aucune crainte à avoir, au contraire, je pense -mais ce n’est pas que mon avis- que c’est le meilleur moyen d’aller au devant de l’autre et de rencontrer pleins de gens différents. J’ai fait le chemin du Puy et le camino Francès en 3 fois (j’en reviens), à chaque fois je suis partie seule. Et vraiment aucun problème aucun risque. Bon chemin !

  • 15 août 2006

    voilà 2 ans que je chemine depuis le puy-en-velay avec des amis et cette année je compte marcher de moissac à st jean pied de port mais je ne souhaite pas partir seule (incohérence de date avec mes amis) je recherche donc une personne qui accepterait de m’accompagner. Pouvez-vous m’aider à trouver cette personne ?
    Merci à l’avance

  • 22 août 2006

    BONJOUR JE M APPELLE MARYLENE ET J AI EU L OCCASION DE FAIRE LA MEME CHOSE AVEC DES AMIS SUR 3 ANS ET NOUS NOS SOMME ARRETE J AIMERAIS BIEN T ACCOMPAGNER MAIS JE TRAVAILLE ET CELA DEPENDRA DE TES DATES.

  • 23 août 2006
    Isabelle Orlova

    Ou je voudrais bien avoir tous les renseignements possibles concernat le chemin que vous avez fait.

  • 2 septembre 2006
    marie

    Bonjour,
    je suis une débutante et si cela fait longtemps que je songe à faire le chemin, je me lance enfin... le seul bémol, c’est que pour cette première fois, j’ai juste huit jours pour moi, je partirai le 9 septembre, et referai une étape courant octobre. j’ai des contraintes, et je n’ai pu organiser les choses autrement cette fois-ci. cependant, je ne peux attendre, je sais qu’il faut que je commence maintenant.

    vous pouvez me joindre sur mon mail : bronsky6@hotmail.fr

    Au plaisir

  • 4 septembre 2006

    Bonjour, je m’appelle Nicole, et je parts le mardi 12 septembre de moissac pour une semaine à 10 ou 12 jours. Si vous n’êtes pas partie ??? A bientôt
    Nicole nicole.montane@free.fr

  • 5 septembre 2006

    Bonjour ! je pars seule du Puy le 9 jusqu’à Moissac ! Moi aussi je ne sais quelle sera ma "tenue de chemin", mais je suis très confiante ! Peut e^tre A bientôt ! Sylvie

    sechenique@yahoo.fr

  • 20 septembre 2006
    Alain 64

    Bonjour Aurore, en consultant ce forum que j’ai découvert hier,je tombe sur ta question. Je ne sais si ma réponse t’aidera ou tombera "à plat" ( peux être es tu déjà revenue de Santiago ? ) Mais voilà en 2 mots un témoignage du mois d’août. C’était vers Pampelune , au début du voyage on fait connaissace de beaucoup, dont une jeune italienne très gaie et ouverte aux autres. Qques jours après (et suite à bien des croisements et dépassements en chemin au fil des jours comme cela se passe souvent ) je la retrouve au bord du Camino , effrayée , en pleurs , angoissée. Elle me raconte avoir été menacée sérieusement par un italien qu’elle avait renconté à Azofra la veille à l’auberge ;lui, s’était peut être imaginé je ne sais quoi, mais au départ , le matin étant donné qu’elle voulait cheminer seule et qu’elle avait écarté l’îdée d’être accompagnée, le pèlerin l’a semble t-il mal pris et.. c’est là que je la trouve au bord du Chemin. Avec 2 compagnos de route , on s’arrête on écoute et on essaie de rassurer. Un peu après , on remarque le pélerin excité, ( je racourcis le récit ) elle décide d’aller lui parler sous notre surveillance. les choses s’arrangent sans problèmes , peut être que notre présence a permis à tous de " calmer le jeu " Peu de temps apès , ce m^me jour , je revois "ma" jeune italienne dans l’église de Santo Domingo , devant la cage du coq blanc chantant , tout sourire dehors, "regonflée". Tout cela pour dire , que le chemin amène beaucoup de choses nouvellesdans nos vies et qu’il faut rester confiant dans ce Camino mais demeurer "réaliste" . Pour terminer je citerai un mot d’un pèlerin danois qui peut paraître à côté de la plaque mais non.. en fait " Life is wonderfull " Je ne veux retenir que cela au bout du Chemin Alain

  • 24 février 2007

    Bonjour Babeth,

    Je viens de lire ta réponse concernant le Chemin de Saint Jacques. Tu as réalisé à peu près ce que je voudrais réaliser moi-même, partir d’Arles ou de Montpellier, où j’habite et parcourir environ 300 km. Cette distance me paraît à la fois impossible et possible. Peux-tu me donner les meilleurs conseils d’une chevronnée. Tu peux me contacter à jameszh@free.fr. Merci.

  • 29 juin 2007

    je souhaite depuis plusieurs années faire ce pélerinage mais crains de partir seule. Pourtant je suis sûre que cette expérience redonnerai un sens à ma vie. Vous pouvez me contacter à l’adresse suivante : ce.cioarca@ac-bordeaux.fr - Merci - Françoise.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

S'informer

Recevoir chaque semaine la liste des derniers départs de discussion

Participer

Consulter et répondre aux messages postés