> Témoignages

merci pour ce témoignage sur l’accueil. c’est vrai que lorsqu’on a été accueilli à navarenx on ne l’oublie pas (merci aussi pour le pot offert par les paroissiens, c’est génial !).
ce que j’aime, quand vous dites : ne jugeons pas ! vous avez 1000 fois raison. qui peut savoir si 1 randonneur ne finira pas pélerin ? qu’il commence le chemin pour n’importe quelles raisons (touristiques, exploit sportif, etc), sans foi aucune, nous ne pouvons pas savoir comment il le terminera. Dieu s’occupe de lui, j’en suis sûre.
avant 1999, j’étais profondément athée. je ne supportais pas l’église et tout ce qui gravite autour. pas question d’évoquer même le nom de Dieu ou de Jésus(bien que baptisée et ayant fait ma communion par tradition familiale). un jour je rentre dans une église (sept 99) pour une messe et par pure obligation familiale. j’entre à reculons, pas de signe de croix bien sûr, en ralant vivement que ce soit fini et qu’on aille boire un coup ! (bref l’état d’esprit de pas mal de personnes qui doivent assister à des mariages, communions ou autres, vous voyez un peu).
de cette messe je suis ressortie croyante, amoureuse du christ !

bien sûr je passe sur beaucoup de détails. je n’ai pas compris dans l’immédiat. il m’a fallu plusieurs mois et l’aide d’un prêtre, qui a passé beaucoup de temps à mes côté. sans me juger, sans juger mon passer. mais qui m’a aidé à découvrir la grande miséricorde de Dieu. 3 ans après je partais pour compostelle, pour rendre grâce à Dieu et pour passer du temps avec lui, je lui doit tellement aujourd’hui !

c’est pourquoi je pense qu’il ne faut juger personne et surtout ouvrir grand sa porte, la porte des églises et surtout aux non croyants. alors plus il y aura de randonneurs, de sportifs au départ du chemin et mieux ce sera, surtout s’ils sont accueillis comme à navarenx !

7 réponses disponibles

  • 20 avril 2006
    marie magarinos

    Bonjour,

    j’ai lu votre propre temoignage, et il m’a beaucoup touchee et interessee. Accepteriez-vous que je vous contacte ? Je fais un travail de recherche ethnologique, sur "l’experience de la grace", et je suis à la recherche de personnes qui accepteraient de témoigner. Vous pouvez me répondre par mail, ou directement par telephone :
    marie_maga@yahoo.fr ; ou : 06 60 94 56 20

    ¨Par avance, un grand merci :o)
    marie

  • 25 mai 2009
    Fany

    Bonjour, excusez-moi je ne lis votre histoire qu’aujourd’hui (25 mai 2009) c’est génial ..................! oui ne jugeons pas, mais il y a une personne, sur le chemin, qui nous a dit qu’il a fait le chemin une dizaine de fois A/R (Le Puy > St Jacques) et quand il arrive à St Jacques sur 100 personnes il y a 15 vrais pèlerins, moi je ne sais pas, car je ne le fais pas comme tout le monde, qu’une semaine par an, et on me transporte mon sac et j’ai mon hotel de réservé le soir, je n’ose plus en parler , car on m’a dit que les vrais pèlerins portent leur sac sur le dos et ne reservent pas leur gîte, moi personnellement, je ne suis pas d’accord (pour certains peutètre mais pas tous) j’ai la foi et je me considère "pèlerine". On ne connait pas l’histoire de chacun, si on ne porte pas notre sac, il y a peutètre une raison, tout comme je me dis que s’ils ont un gros sac sur le dos, ils ont une raison aussi.

  • 30 juin 2009

    porter un sac, ne pas porter..., réserver, ne pas reserver...aller à l’hôtel ou coucher dehors, vrais pèlerins, faux pèlerins, n’écoutez pas tout ça fany, faites votre chemin comme vous le pouvez. personne n’a le droit de vous juger ou de dire qui est un vrai ou un faux pèlerin. si un jour je ne peux plus porter mon sac je ferai comme vous. celui qui peut le porter à beaucoup de chances !

  • 13 août 2009
    Fany

    Merçi pour votre réponse, qui m’a donné du courage, car je culpabilisais avec mon sac de la journée,lorsque je me faisais doubler,par des gens avec des gros sacs, je me sentais un peu génée.

  • 28 septembre 2009
    zakanoi

    bonjour
    la différence entre un pèlerin et un randonneur est dans la tète et là personne ne peut rentrer....

  • 5 janvier 2010
    Sonia

    le 25 décembre tôt le matin, j’ai lu ce que écrivait le père de Navarrenx et j’ai pleuré, étaient-ce des larmes de chagrin ou de de bonheur, j’obterai pour la 2ème...sans prétention, j’ai souvent acceuilli chez moi, des personnes qui marchaient, pourtant il ne me semble pas que je vive sur un des trajets de compostelle et à chaque fois, cela a été une grande joie de partage
    petit message : laisser ses portes, ses fenêtres et son coeur, grand ouvert, si vous avez qq méfiances, ne pas le faire car si qq chose disparait chez vous, vous vous en remettrai à la personne acceuillie et non à vous m^me et il me semble que celui qui se retrouve dans ce genre de situation n’a qu’à se le reprocher à lui m^me...Sonia qui a toujours eu que du bonheur d’accueillir

  • 13 janvier 2010
    Sonia

    a toute la communauté orthodoxe, je souhaite une bonne année, Sonia

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

S'informer

Recevoir chaque semaine la liste des derniers départs de discussion

Participer

Consulter et répondre aux messages postés