Pèlerines ou arnaqueuses ?

Alexandra

Bonjour à toutes et tous,
Suite à la lecture de certains messages virulents contre les bicigrinos, Pèlerins à vélo, je me pose beaucoup de questions.
Comme je l’écrivais dans un autre message, fin Juin, avec ma fille, nous nous mettrons en Chemin des Landes jusqu’à Sain Jacques de Compostelle, Fisterra et Muxia, par le Camino Français.
Pour raisons médicales, nous sommes en vtc avec assistance électrique, avec sacoches.
Nous vivrons ce Chemin comme un Pèlerinage(dire merci) et un voyage mère-fille.
Nous adapterons nos étapes, 40km à 50km, ne voulant pas pédaler plus, ayant adapter notre entraînement également.
En lisant certains commentaires, une peur me submerge, serons-nous toujours regardées avec défiance ou bienveillance ?
Serons-nous à leurs yeux Pèlerines ou arnaqueuses ?
Les gens porteront-ils tous un jugement sans connaître les raisons qui nous ont fait choisir le vélo ?
Cela fait 3 ans que nous préparons ce projet.
Nous avons demandé une bénédiction avant de partir, le prêtre de notre paroisse sera présent le jour de notre départ.
À un mois du départ, je ne comprends pas que l’on puisse rabaisser et juger des personnes car elles ont fait un choix différent.
Nous avons préféré adapter notre Pèlerinage à nos possibilités physiques, espérant arriver jusqu’à Saint Jacques et ne pas casser notre corps en voulant absolument le faire à pieds.
Par ces messages sectaires, nous nous sentons blessées dans notre Foi et notre envie de vivre Le Chemin.
Pardonnez-moi ce message un peu long, mais mesuré vos jugements et vos écrits.
Bon Chemin à toutes et tous.
Alexandra

13 réponses disponibles

  • 24 mai
    AACSJPA

    Ne vous sentez pas agressée...Des opinions différentes ne sont pas obligatoirement porteuses de mépris voire de haine. Sur les Forums l’anonymat rend paradoxalement les intervenants plus sensibles car il manque comme dans la vraie vie les regards et les sourires. Certains marcheurs sont très gênés par le comportement de certains vélocipédistes qui déboulent dans leur dos sans sonnette, en les insultant ….. Et des vélocipédistes sont gênés par des marcheurs qui ne s’écartent pas…..
    Une des valeurs que partagent la majorité des pèlerins c’est la recherche de la simplicité voire du dépouillement qui donnent la liberté cela est une valeur chrétienne : (Gn 12,2). Chemin faisant, Abraham apprend que « les séparations et les dépouillements, auxquels il consent en tournant le dos à la convoitise, portent des fruits de vie ».
    Le vélo électrique même si dans votre cas il est explicable, entraine aussi des problèmes de batterie concernant leur recharge quotidienne. Cela nécessite un prise électrique de fort ampérage ce qui rend particulièrement dangereux les prises multiples. Cela explique pourquoi les responsables de gîtes associatifs dont je fais partie ne veulent pas encourager ce mode de pérégrination.
    Cela dit, dans votre cas c’est acceptable et les remarques que vous lisez ici vous permettent de vous préparer donc de mieux résoudre les difficultés que vous rencontrerez. Buen Camino ! Bertrand

  • 24 mai
    La Tortuga de Tolosa

    Petite remarque personnelle pour relativiser. Depuis 5 ans, je ne pratique plus,à regret, les nombreux caminos d’Espagne pour les raisons physiques suivantes :Age 70 ans, problémes circulatoires , obésité ,essouflement. Je continue à marcher dans mon département sur les nombreux PR en réalisant des marches de 5 à 10 km et en rentrant au bercail avant les grosses chaleurs de l’aprés-midi. les videos des pélerins au log court me permettent de rêver sur You Tube .

    La Tortuga de Tolosa.

  • 24 mai
    Pafayac

    Je souscris à ce que dit notre ami @AACSJPA (quel joli nom !) : ne vous formalisez pas. @Belorado est un peu ronchon mais ce n’est pas le mauvais cheval.
    Nul ne part avec un label « "Pèlerin" », "Randonneur", "Touriste", "Cyclotouriste" ou autre : c’est le Chemin qui fait le Pèlerin et pas l’inverse.
    Ce pèlerinage est aussi une expérience de vie collective : vous y rencontrerez des gens formidables et d’autres qui le sont un peu moins... mais le plus important est que vous et votre fille en profitiez pleinement, en apportant la joie et le réconfort à ceux qui en auront besoin.
    Prévenez gentiment de votre arrivée si vous dépassez des piétons (un "Buen Camino !" sonore fait généralement l’affaire), et soyez conscientes (comme nous devrions tous l’être) de la chance que nous avons : n’oublions pas les bénévoles sans qui cette expérience ne serait pas possible, et tous ceux que nous croisons qui ont mal aux pieds ou à l’âme. Je suis sûr que tout se passera bien et que vous en sortirez meilleures encore.
    Et puis, en vélo, vous avez un avantage sur les piétons : vous pourrez distancer les quelques fâcheux !
    Bon Chemin : fermez vos sacoches, mais pas votre coeur !

  • 24 mai
    Muverans

    Bonjour Alexandra,

    Il y aura beaucoup de monde en chemin fin juin. Vous risquez, il est vrai, d’être confronté à des remarques déplaisantes. Si c’était le cas et si vous supportiez mal cette pression, vous pourriez envisager de vous détourner à Pampelune en suivant alors le Camino olvidado. En outre si vous souhaitez éviter l’affluence des cent derniers kilomètres, il existe le Camino de invierno, au départ de Ponferrada.

    Bon chemin.

    Muverans

    P.-S. Est-ce qu’éventuellement vous pourriez effectuer votre pèlerinage avec un vélo sans assistance électrique ?

  • 26 mai
    Alexandra

    Bonjour Muverans,
    Merci pour votre message.
    J’ai fait des test avec un kinésithérapeute sur plusieurs jours pour tenter le vélo sans assistance et malheureusement, ma jambe tient entre 15km et 20km, avec des douleurs plutôt supportables mais gênantes .
    Mon corps ne tiendrai pas sur la longueur du Chemin.
    Et testant avec assistance, 40km et sur le même nombre de jour, j’ai retrouvé le plaisir de pédaler sans douleurs et ce sentiment d’être maître de moi-même.
    J’avais acheté les guides des Chemins que vous me conseillez mais en exposant mon projet et les différentes possibilités, même s’il y a plusieurs cols, le Chemin Français est pour nous le plus praticable.
    En plus, c’est notre premier Chemin, et le Camino Français fait battre nos cœurs.
    Je garde en mon cœur, le texte « Des pas dans le sable »
    Alexandra

  • 26 mai
    Alexandra

    Bonjour Pafayac,
    Merci pour votre message.
    Oui, nos cœurs sont ouvert à vivre Le Chemin.
    Cela fait trois ans que nous le préparons et à un mois du départ, nous ressentons comme un Appel qui nous aimante.
    Alexandra

  • 26 mai
    Amélie81

    Arnaqueuses est un tantinet provocateur vous adressant au forum de l’association des Amis de St Jacques en Pyrénées Atlantiques dont la vocation est d’aider grâce au bénévolat, les pèlerins à pied vers Compostelle selon une tradition de "sobriété" ...
    Tricheuses ou pèlerines ? Pafayac vous a donné la réponse.
    Ne cherchez pas une reconnaissance ou une considération des usagers à pied du Camino francés en l’empruntant à vélo électrique,
    vous avez des préoccupations si ce n’est des exigences - recharge de la batterie, un abri sécurisé, l’entretien du vélo- qui leur sont étrangères
    et des objectifs différents (vous c’est la destination, eux c’est le chemin lui-même).
    En principe, vous ne devriez pas vous gêner mutuellement si vous empruntez l’eurovélo 3
    https://fr.eurovelo.com/ev3/spain
    voir les eurovéloroutes en Espagne https://www.eurovelospain.com/

    A part les vététistes qui empruntent les sentiers dédiés aux randonneurs, sources de conflits, il me semble qu’on a 2 mondes qui se côtoient sans trop échanger.
    Les cyclos au long cours ont leur topoguide, leurs hébergements, leurs forums, leurs blogs spécifiques et même un salon (récemment à Lyon). Il y a même un label "Bike friendly" pour les hébergements qui va se géneraliser sur les véloroutes, à l’image de "Accueil vélo" en France , pour l’instant sur la via de la Plata (eurovélo 1)
    https://www.peregrino.online/en/hostels-bike-friendly-silver-way/

    Si vous vous entrainez dans les Landes (bien équipé en pistes cyclables), vous avez dû vous rendre compte que randonneurs à pied et cyclotouristes sont 2 mondes à part.
    Ajoutez la dimension cosmopolite du camino francés, c’est une expérience en tant que bicigrino qui vous attend sachant qu’un bicigrino est un être humain comme un autre, encore mieux si vous parlez un peu espagnol.
    Quant à être pèlerine, c’est entre vous et vous. Vous n’avez pas à vous justifier !

  • 27 mai
    ROBINEAU

    Le pèlerinage n’a pas obligation de se faire à pied, bien que ce soit le moyen le plus ancien de se déplacer. Par exemple pour se rendre à la Mecque - Lourdes ou Fatima - Jérusalem Rome et Saint Jacques, bon nombre de pèlerins prennent le train la voiture le bateau et l’avion pour depuis que ces moyens existent.
    Le voyage à pied. à dos de mule. à cheval monté ou en Charette et le bateau, étaient les seuls moyens avant le 19 éme siècle.
    Apres le renouveau du chemin des années 1950 1970 le pèlerinage s’est voulu une marche de découverte, un voyage initiatique de partage et de rencontres.
    Au regard de cette histoire de 1000ans, il apparait aujourd hui qu’il n’existe plus quasiment que le voyage : défi personnel - physique pour vivre une “aventure”
    Alors elle se vit cette aventure,à pied , en vélo à cheval en quad en vélo électrique, en partageant les auberges à bas prix des Camino espagnols. Alors il faut cohabiter, voyageur voyageuse en route vers Saint Jacques de Compostelle et découvrir la fraternité la tolérance oubliée dans notre époque de consommation, d’abondance. Même si quand vous arrivez les meilleurs places de l’auberge sont prises par des cyclistes, motards et parfois automobilistes…

    _

  • 27 mai
    Jacques-D.

    D’après le Larousse, le ou la pèlerin(e) est une personne qui va visiter des hauts lieux de piété dans un but essentiellement religieux.
    Il est donc tout à fait possible d’être pèlerin(e) en vélo (avec ou sans batterie), voir en voiture, en bus ou en avion.
    Par contre, la Compostella n’est délivrée qu’aux personnes qui ont marché le long des chemins reconnus sur les 100 derniers km (ou 200 km pour les cycliste avec moteur à soupe).
    Cette règle est édictée par la cathédrale de Santiago et ne peut pas être discutée.
    C’est donc à vous de choisir pour quelle raison et comment vous désirez vous rendre à Santiago...
    Bon chemin et bon pèlerinage,
    Jacques-D.

    Voir en ligne : La Compostella, à Santiago

  • 30 mai
    Amélie81

    bonjour Alexandra
    au risque de vous paraitre pédante, "chemin français" est un contre-sens historique dû à une traduction automatique de Mister gougueul. Ni le mot francais,ni le mot européen n’existait à l’origine du pèlerinage vers St Jacques de Compostelle au 11ème siècle.

    Le Camino Francés, ainsi dénommé en raison des "Francs", pèlerins venus des royaumes francs qui composaient le saint empire romain germanique (hérité de Charlemagne), et plus généralement de tout l’Occident chrétien, ancêtre de l’Europe.

    Pour remettre l’église au centre du village...
    1. C’est en tant que fondement de l’identité européenne qu’ en 1987, peu après l’adhésion de l’Espagne à la Communauté Européenne, "les chemins de Saint Jacques de Compostelle inaugurent le programme des Itinéraires Culturels Européens du Conseil de l’Europe".
    https://www.chemins-compostelle.com/un-itin-raire-culturel-europ-en

    2.Ce chemin était un axe de peuplement le long de la frontière avec les Maures en même temps que l’ordre de Cluny (sous l’autorité du pape) se préoccupait de propager la réforme grégorienne en Espagne. Ses abbayes ont tissé des liens politiques et économiques de part et d’autre des Pyrénées.

    "Il est jalonné de cités qui se présentent comme un condensé de l’art religieux européen où tous les styles se côtoient. La dévotion à saint Jacques mais aussi à une foule de saints et de saintes imprègne le parcours. Le Camino Francés a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 1993."

    Ces 2 inscriptions par 2 instances internationales n’avaient pas vocation à ressusciter le pèlerinage à St Jacques oublié depuis longtemps, mais contribuer au renouveau des chemins de St Jacques dans leur dimension culturelle (pour compléter les propos de Robineau).
    https://www.chemins-compostelle.com/la-revitalisation-des-chemins-de-saint-jacques
    https://www.chemins-compostelle.com/litin-rance-jacquaire#sens

    Ce digest pour vous accorder aux étrangers que vous allez rencontrer (peu de Français à cette saison...), camino francés ou camino de Santiago quand vous êtes en Espagne, camino francés ou chemin de St Jacques quand vous êtes en France !

    On y accède par la Navarre (col de Roncevaux depuis Saint-Jean-Pied-de-Port) ou par l’Aragon (col du Somport depuis Oloron-Sainte-Marie). Chemin navarrais et chemin aragonais se réunissent à Puente La Reina pour former le camino francés.
    Bonne préparation.

  • 5 juin
    Sylvain

    Si je peux me permettre je peux vous conseiller les étapes de 40 à 50 km que vous voulez faire de Saint-Jean-Pied-de-Port à Compostelle : Zubiri 48, Puente la Reina 45, Torres del Rio 51, Najera 49, Belorado 46, Burgos (Miraflores en passant par Castanares) 48, Castrojeriz 43, Carrion de los Condes 47, Sahagun 41, Puente Villarente 44, Hospital de Orbigo 48, Foncebadon 43, Villefranca del Bierzo 49 (en prenant le raccourci après Ponferrada), Triacastela 48, Gonzar 48, Arzua 47, Santiago 40, Santa Marina 43, Cabo Fisterra 44 et Muxia 30. Soit en tout 20 jours pour 900 km environ soit autour de 45 km par jour de moyenne. J’ai effectué à pied à peu près ces étapes il-y-a dix ans en deux fois en octobre 2014 puis en avril 2015. Je n’ai eu aucun problème d’hébergement. Mon conseil serait donc aussi de préférer la mi-saison au printemps ou en automne pour éviter l’affluence.

  • 7 juin
    philippe le vrai

    bonjour
    Des étapes de 40 ou 50 Km en vélo électrique !!! soit 2 à 2h30 heures de vélo par jour , vous risquez de trouver le temps long en albergue !
    Peut être pourriez vous documenter votre "pérégrination " en vidéo et ainsi nous faire part de votre vécu .
    bon camino !

  • 17 juin
    Gedeon

    Bonjour,
    pour avoir fait plusieurs chemins différents (vélo pied) peut être trouverez vous certaines réponses à vos questions en vous rendant sur mon site https://www.gerardmartin.fr où si vous le désirez vous pourrez me contacter. Bon camino.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

S'informer

Recevoir chaque semaine la liste des derniers départs de discussion

Participer

Consulter et répondre aux messages postés