Bâtons ?

Nathalie

Bonjour
Jai décidé d’aller à Saint-Jacques de Compostelle en partant de Saint-Jean-Pied-De-Port, en Juin 2024
Je n’avait aucune expérience de la marche aussi depuis 4 mois et demi je m’entraîne avec un sac de 7k (je pesé 56kg) Progressivement j’ai fait des randos de 2km puis 4 puis 8 etc actuellement j’arrive à marcher 17k sans m’épuiser. On m’a conseillé d’utiliser des bâtons de marche pour mieux repartir l’effort. Habitant seule en pleine campagne, j’en ai commandé sur un site internet et je les ai réglés selon le mode d’emploi joint. J’en trouve un peu l’utilité dans les montées . Il es vrai qu’il y en a peu autour de chez moi. Ils sont plutôt une gêne et un encombrement le reste du temps. En dehors des publicités, je ne trouve pas d’avis ou de commentaire désintéressé sur le sujet , c’est la raison de ce message,,, Merci de vos conseils ,,,

30 réponses disponibles

  • 2 décembre 2023
    Amélie81

    Bonjour Nathalie,
    J’avais les mêmes objections que toi, 2 bâtons sont encombrants à la longue, mais un seul on s’habitue vite et je le trouve indispensable dans les sentiers en descente. Bravo pour ton entraînement !

  • 3 décembre 2023
    Belorado

    Bonjour Nathalie ,
    Bravo pour votre programme de mise à niveau progressif .
    Je pense qu’il vous faudra le maintenir jusqu’à votre départ , dans plus de sept mois ..

    Etant moi même adepte des bâtons de marche , je ne peux que vous encourager à les utiliser .
    Je me sers de mes deux appuis supplémentaires et je m’en porte bien..

    D’abord parce que la marche nécessite des appuis au sol qui ne devraient pas se limiter à nos pieds uniquement .
    Chaque pas produit un appui de la jambe alternativement , et si on ajoute un point d’appui supplémentaire , l’impact du talon sur le sol s’en trouvera amoindri .

    Quand vous imaginez le nombre d’impacts au sol sur un parcours de 20 km , vous comptabiliserez environ 30000 pas ...
    Et chaque jour ..
    Pour une randonnée ou un parcours sur un camino de deux semaines par exemple , vous aurez fait entre 450000 et 500000 pas .
    Impressionnante l’endurance de nos talons !! :

    En prendre soin et les soulager vous permettra d’aller plus loin et plus longtemps .Et notamment de limiter les risques d’épines
    calcanéennes par exemple ...

    Les avantages de l’utilisation des bâtons de marche , selon moi :

    • un meilleur équilibre général
    • une assurance de bien coller au sol , surtout quand on marche de façon linéaire sur un chemin plat ou du bitume .
    • une garantie de bien pouvoir franchir certains passages délicats , comme une grimpette sur pierres plates ou humides , ou passer sur un bas côté étroit pour éviter une ornière inondée .
    • une propulsion naturelle vers l’avant en nous aidant des bras .
    • une poussée vers l’avant en prolongeant l’appui derrière soi , à chaque pas ..
    • deux points d’appui supplémentaires prenant en charge une partie du poids de l’ensemble ( personne + sacs et matériel )
      estimée à 5% sur chaque appui de bâton .
    • un côté dissuasif en cas de rencontre avec un ou des chiens agressifs ..

    Ceci dit , le côté encombrant que vous redoutez , on peut juste anticiper en les rangeant pliés dans son sac avant de se présenter à l’accueil d’un hébergement .
    Grâce à cette précaution , je ne laisse pas mes bâtons à l’accueil ( on m’en a déjà volé deux !!!)
    et même disposition en cas de transport ...

    A propos du réglage de la hauteur , il faut en principe que votre bras soit plié selon un angle de 90 °. La longueur pourra être augmentée pour les phases de descente ..

    Voilà mes arguments qui en valent bien d’autres .Il est vrai que les marcheurs expérimentés , ou ayant atteint un certain âge , éprouvent sans doute davantage le besoin de s’en équiper .
    Avec ou sans , je vous souhaite un très bon camino .

  • 3 décembre 2023
    Anthume

    A lire le docte plaidoyer posté en faveur des bâtons de marche, on se demande ce qui fait que tant de pèlerins s’en passent. Pardonnez-leur car ils ne savent pas.
    Anthume

  • 3 décembre 2023
    AACSJPA

    Bonsoir Nathalie
    Pour faire un synthèse des 2 intervenants qui vous ont aimablement répondu regardez cette video et essayez vos bâtons en
    fortes montées et descentes .....

    Voir en ligne : Bâton et chemin de compostelle

  • 3 décembre 2023
    Dominique 987

    Bonjour Nathalie et vous tous

    Pour reprendre les arguments de Belorado et d’autres , j’ajoute que l’utilisation des bâtons permet de soulager également les articulations ( genou, hanches, dos ..) et amoindrit donc les chocs sur ces organes .

    Je les utilise depuis 12 ans et ils mont également permis de tenir à distance les chiens agressifs .
    Pliants pour la plupart ils se rangent facilement dans ou à l’extérieur du sac à dos .
    Je ne m’en passerais plus.
    Bien cordialement

    Dominique 987

  • 3 décembre 2023
    Belorado

    En voilà une belle et inutile contribution ..
    Nathalie sera bien avancée ..
    Anthume ,l’ incontournable ..le sphérique ...

  • 4 décembre 2023
    Bourdon Patricia

    Bonjour, je vous le conseille chaudement. Les bâtons sont très utiles dans les montées et les descentes. Par contre allégez votre sac sa vous aidera. Bon courage à vous pour la suite.
    Ultraia

  • 4 décembre 2023

    Bonjour Nathalie,

    La qualité de votre préparation vous permet de penser par vous même ; vous pouvez considérer les conseils que vous recevez comme des pistes de réflexion et non des normes. Ainsi, si vous n’éprouvez pas le besoin de marcher avec des bâtons ne vous en encombrez pas. Dans ce sens, la vidéo que propose l’intervenant de l’AACSJPA (l’association qui gère entre autres ce site) me semble un résumé pertinent du sujet.

    En ce qui concerne le problème que soulignent Dominique et Belorado, les chocs liés à la marche, il dépend en partie de la façon de poser son pied sur le sol et de l’équilibre général du corps. Parce qu’il n’y a pas d’amortissement au niveau du talon, le choc se transmet aux genoux et au dos.
    On peut en prendre conscience en s’intéressant à la marche ou la course pieds nus (ou avec des chaussures minimalistes), ce qui suppose de poser l’avant-pied avant le talon. Les sensations de son corps que l’on en retire permettent de corriger sa façon de marcher habituelle avec des chaussures (en posant le talon en premier sur le sol) et de rendre le pas moins agressif. Vous pouvez faire des recherches avec les mots-clés : courir (ou marcher) pieds nus, barefoot, chaussures minimalistes, prise d’appui avant-pied, Frédéric Brigaud, Blaise Dubois…

    Bon chemin.

    Muverans

  • 4 décembre 2023
    Nathalie

    Bonsoir.
    Chers amis je ne pensais pas recevoir autant de réponses, à la fois gentilles et de grande qualité, même si les avis sont partagés.
    Je vais essayer mes bâton sur un terrain plus accidenté ..... Si mon utilisation reste partielle et si je ne rencontre pas de problème de pied, j’opterai pour des bâtons plus légers et démontables (en carbone ) . Je serais ainsi parée dans tous les cas.
    Merci encore de vos réponses. Nathalie

  • 4 décembre 2023
    Amelie81

    Je suis convaincue des arguments de Belorado. D’autant que le sujet a été souvent débattu dans ce sens, voir bâtons avec le moteur de recherche.
    Nathalie, c’est normal que tu n’aies pas saisi l’interet des bâtons car sur du plat, c’est un sport différent quon appelle la marche nordique . Les bâtons seront d’un autre usage dès que tu aborderas un terrain montagneux où d’autres muscles et tendons seront sollicités ...
    Mon choix d’un seul bâton découle du besoin d’avoir une main libre. En particulier, pour me désaltérer en marchant.
    Je te conseille de caler un dispositif dès ton départ en Juin afin de te désaltérer constamment et ne pas attendre d’avoir soif pour poser ton sac, déballer, etc.
    Mon dispositif après diverses experiences, consiste en une réserve d’un litre dans le sac, en métal leger chez Decathlon, et une bouteille de 33cl dans le filet de ma banane (Lafuma) mais ça peut-être une petite gourde ISO therme accrochée à ton sac par un mousqueton. Accessible en marchant !
    A la pause, tu recharges ta gourde et à la 1ère fontaine sur ton chemin, tu renouvelles le stock avec de l’eau fraîche.
    Une main libre aussi pour essuyer ou changer mes lunettes, prendre des photos, mettre la crème solaire etc. peut-être qu’on peut le faire avec 2 batons ? Tu as le temps de tester les 2 systèmes en situation de randonnée même si le bénéfice sur un jour ne te sautera pas aux yeux !

  • 5 décembre 2023
    Pafayac

    Un seul bâton n’est pas conseillé, la posture du tronc étant alors déséquilibrée. Pas de bâtons ou deux bâtons semble être la seule alternative.
    Une poche à eau permet de boire en marchant sans l’aide de ses mains.

  • 5 décembre 2023
    Jean Pierre en Lauragais

    Merci Pafayac, je viens de comprendre pourquoi les bergers marchent tous de travers et, puisque nous sommes sur un chemin de pèlerinage, pourquoi saint Roch retrouve son équilibre grâce à un chien.
    Il est vrai que leur bâton ne venant pas de D ... n, ce sont là deux exemples bien éloignés de la société de consommation.

  • 6 décembre 2023
    Pafayac

    Bravo Jean-Pierre, j’ai beaucoup entendu parler de vous mais je n’espérais pas vous croiser !
    Jean-Pierre est ce pèlerin décroissant qui a fabriqué lui-même son sac avec la vessie d’un sanglier et cousu sa tente en peaux de lapins.
    Il fait le Chemin à cloche-pied pour n’user qu’une seule chaussure.

  • 6 décembre 2023
    philipooe le vrai

    Part sans bâton !
    Il y en a des tas, oubliés (preuve que ça ne doit pas être trés utile ) dans chaque gite, albergue, bar. Tu n’auras ’a demander .

  • 7 décembre 2023
    philipoe le vrai

    Mon cher Jean Pierre du Lauragais,
    Si D...... ne vendait que des Bâtons carbone ou des"dispositifs" qui permettent se désaltérer en marchant (sic), ce ne serait qu’un moindre mal !
    Mais les marchands du temple sont sans limite puisque les "trekeurs "de compostelle le sont aussi !
    C’est ainsi qu’on leur propose la panoplie complète et l’encadrement sur le chemin.
    Y a plus qu’a faire chauffer le crédit revolving.
    https://www.decathlontravel.com/voyages/theme-compostelle?gad_source=2&gclid=EAIaIQobChMIlZ7q_vb8ggMVd4RoCR2I-QVNEAAYASABEgINe_D_Bw

  • 7 décembre 2023
    Anthume

    Des tas d’oubliés c’est peut-être exagéré. Mais c’est vrai que bien souvent ceux qui les oublient ne prennent pas la peine de retourner les chercher et s’en passent. Ce qui en dit long sur les avantages théoriques par rapport aux inconvénients pratiques de ces accessoires, pour ceux qui les abandonnent du moins.
    Anthume

  • 7 décembre 2023
    AACSJPA

    Bonjour
    Ce forum doit rester convivial, j’ai horreur de supprimer des messages, surtout lorsqu’ils émanent de bon contributeurs du Forum que nous remercions. Attention de ne pas passer de l’humour à l’invective dans des messages personnels. Sur les chemins personne ne s’invective sans se connaitre. Nous ne sommes pas ici sur les réseaux sociaux mais sur un FORUM ouvert à tous, ( la traduction de forum c’est place publique ). et s’ils le font c’est avec discrétion sans en faire profiter tout le monde Ce forum doit rester convivial avec respect des différentes opinions et des différents usages et surtout de tous ceux qui peuvent lire ces lignes.
    Ne finissons pas à coups de bâton…. Il y a des pèlerins heureux sans bâton, il y en a épanouis avec un bâton, il y a ceux inconditionnels à 2 bâtons ( poussez-vous quand ils passent vous pourriez dérégler leur brillante mécanique), il doit y en avoir aussi à 3 ou 4 bâtons : les précédents qui ont peur en cas de perte ou de casse de ne retrouver en vente la marque dont ils sont devenus inconditionnels et qui en ont un ou deux dans le sac.
    Oui les bâtons sont une aide précieuse devenue indispensable à certains qui ont des conditions physiques limitées par l’âge et la maladie surtout dans les montées et les descentes. Certains en excellent état de santé, ont fait l’effort de s’y habituer et en ont retiré un grand bénéfice ce qui les motive au prosélytisme on peut les comprendre. Mais ils doivent comprendre aussi que l’on peut ne pas aimer les accessoires …. Un jour dans peu de temps peut-être il y aura des aides électriques à la marche actuellement utilisées pour les handicapés moteur, regardez l’explosion actuelle des vélos électriques…. Ces aides à la marche ont d’ailleurs déjà existé : https://www.youtube.com/shorts/7lk6Tqba7TI
    Pour finir selon le biographe de saint Roch le chien ne lui servait pas à maintenir son équilibre mais à apporter tous le jours un pain au saint pèlerin ermite, porteur du bubon des pestiférés. Bon chemin à tous Bertrand un modérateur.

  • 7 décembre 2023
    Yves

    Quand les genoux commencent à avoir un certain âge, certains sont très content qu’on leur offre une assistance, quelle qu’en soit la provenance !
    Nous -les genoux- somment bien d’accord que 2 bâtons valent mieux qu’un, que ce soit en montée, en descente, à plat, sur le sec ou dans la gadoue !

  • 8 décembre 2023
    Charles

    Bonsoir, après avoir fait 2 fois le Camino par des voies différentes depuis chez moi en Suisse Allemande (2.202 Km et 2532 Km avec une fois le Camino Francés et le Camino del Norte), je ne peux que vous recommander la marche avec les bâtons. Je vois 3 gros avantages :

    • Sur le plat, ils permettent de garder le rythme
    • En montée, ils répartissent l’effort entre les jambes et les bras (70/30%)
    • En descente, ils soulagent énormément les genoux et assurent un bon équilibre.
      Bon courage
      Charles
  • 9 décembre 2023
    Muverans

    Bonjour Nathalie,

    Le Camino francés ne nécessite pas un équipement particulier. C’est globalement de la randonnée en plaine avec quelques passages de cols sans difficulté particulière. La première étape au départ de Saint-Jean-Pied-de-Port peut toutefois inquiéter un débutant, car il cumule tous les inconvénients : sac mal préparé et trop lourd, manque de condition physique, manque d’expérience pour gérer son corps, plus de mille mètres de dénivelé. Ce ne sera pas votre cas si vous continuez à explorer la campagne autour de chez vous (ce peut-être l’occasion d’apprendre à reconnaître : arbres, plantes, oiseaux). De toute façon, les bénévoles de l’AACSJPA que vous rencontrerez le jour de votre départ vous rassureront en répondant à vos éventuelles interrogations.

    Hors la haute montagne, si l’on écarte le phénomène de mode ou d’imitation, il faut voir les bâtons comme une orthèse qui supplée une déficience corporelle liée à l’âge ou à une mauvaise position du corps. Telle que vous présentez votre préparation, vous ne me semblez pas devoir en utiliser. Vos mains ne seront pas encombrées, vous réduirez le poids de votre équipement et votre silhouette sera différente, ce qui change le regard des autres sur soi.

    Bon chemin !

    Muverans

  • 11 décembre 2023
    Jourd’hui

    Quelques chemins de Compostelles derrière moi et je ne me suis jamais posé la question des bâtons, c’est une évidence et je ne peux m’en passer c’est un prolongement de mes bras, ayant fait de la marche nordique depuis peu j’ai amélioré leurs pratiques.

  • 11 décembre 2023
    Belorado

    Visiblement nous assistons à la création d’une nouvelle dénomination de marcheurs ...Résultat d’une observation infiniment plus " clinique " ...

    • les possesseurs d’orthèses , s’apparentant plus ou moins à des personnes qui ont des problèmes d’équilibre ..ou de déficiences corporelles !! bref , des diminués ...
    • les soucieux de participer à la tendance qui consiste à imiter les looks des pélerins avec ou sans bâtons ..
    • les inquiets qui se demandent bien quelle image d’eux mêmes ils pourraient renvoyer ...

    si j’ose me permettre , voilà une brouette d’arguments que je qualifierais de totalement arbitraires et carrément hors sujet ..

    Quant aux mains encombrées , vous avez remarqué que les bâtons sont en général équipés de dragonnes , qui peuvent être passées sur les poignets , c’est même leur vocation ..
    Et une dragonne bien ajustée vous libère la ou les mains pour faire ce que vous avez à faire, prendre une photo , vous moucher ou dire bonjour etc....

    Croyez bien que je me moque bien de l’image que je peux renvoyer à mes comparses de marche .On n’est pas dans un défilé de mode ..

    En tout cas , certains ont des dons pour transformer une discussion simple à l’origine , en bourbier polémique totalement improductif ..

    C’est juste mon avis... et je l’écris ..Les bâtons sont d’une utilité évidente , pour des tas de raisons .les utilisateurs comprendront .
    Les non utilisateurs ont leurs raisons que je respecte ..

    Belorado

  • 11 décembre 2023
    Muverans

    Bonjour Belorado,

    Il ne s’agit pas de vous ni de votre grandiloquence, mais d’une personne, Nathalie, qui s’apprête à se mettre en chemin dans quelques mois et qui se prépare avec soin. Elle vient chercher conseil. À propos des bâtons, elle a déjà remarqué : " J’en trouve un peu l’utilité dans les montées . Il est vrai qu’il y en a peu autour de chez moi. Ils sont plutôt une gêne et un encombrement le reste du temps."
    Dès lors, je ne vois pas de raisons de l’orienter vers un dispositif encombrant, lourd, qui n’incite pas à corriger les déséquilibres de son corps, mais au contraire les renforce, et qui, il faut bien le dire, sont parfois bruyants. Maintenant si un kinésithérapeute ou un médecin lui conseille des bâtons…

    Essayez de vous mettre à la place des personnes qui débutent, vos interventions seront plus pertinentes et moins passionnées.

    Cordialement.

    Muverans

    P.-S. En ce qui concerne la marche nordique autour de chez soi, c’est autre chose. Dans ce cas, cela a d’autant plus de sens d’utiliser des bâtons que les pratiquants suivent une initiation pour effectuer des gestes bien coordonnés, ce que souligne d’ailleurs l’intervenant qui a oublié de signer son message.

  • 13 décembre 2023
    Belorado

    A priori , cher Muverans , Nathalie est une novice en matière de pratiques des chemins , et sa question sur les bâtons nous donne un aperçu de son inexpérience .

    Que vous abondiez dans son sens , en reprenant ses termes qui laissent apparaître une défiance sur l’ utilisation de ces accessoires de marche ,n’est qu’un point de vue , le vôtre .
    Pas sûr que votre argumentation , qui va dans le sens rassurant , en y ajoutant des aspects , équilibre , kiné , encombrement , équipement etc soit de nature à lui apporter la réponse attendue ..

    En ce qui me concerne , je donne avec toute mon expérience et ma conviction , mon avis sur le fait qu’elle pourrait adopter ces bâtons , pas seulement dans les montées , pas seulement en montagne .
    Croyez bien que j’ai parfaitement compris la question , et que je n’ai aucun mal à me mettre à la place des autres ..
    Ma grandiloquence n’a rien à voir dans ce discours ..
    C’est juste un autre point de vue ..
    Que vous considérez avec hauteur et quelque peu dédaigneux ..

    Dans votre cas ,un peu de largeur d’esprit pour accepter les avis différents du vôtre serait un progrès que je serai le premier à le reconnaître ...
    Ainsi que votre docte discours , empreint de leçons et de vérités ne souffrant pas la contradiction ...

    à bientôt sur ce forum
    belorado

  • 13 décembre 2023
    Anthume

    Il faudrait à ce forum une sorte de cour de récréation virtuelle où les pugilats entre participants puissent se régler. En attendant que les intervenants concernés deviennent adultes.
    Car certaines contributions, et en particulier de récentes, ne donnent pas envie de s’intégrer au forum.
    Que tous nous restions dans le thème général, mais si vous savez bien : la pérégrination de Compostelle.
    Anthume

  • 13 décembre 2023
    Muverans

    Bonjour Belorado,

    Dans ce simple fil de conversation apaisé vous avez réussi à formuler (à propos d’Anthume) :
    "En voilà une belle et inutile contribution .. Nathalie sera bien avancée .. Anthume ,l’ incontournable ..le sphérique ..."

    Plus loin vous commentez à mon sujet :
    " une brouette d’arguments que je qualifierais de totalement arbitraires et carrément hors sujet .." et ailleurs dans le texte :
    "certains ont des dons pour transformer une discussion simple à l’origine , en bourbier polémique totalement improductif .."

    En règle générale, je vous suggère de laisser reposer ce que vous écrivez, avant de le relire maintes fois : vous gagnerez en souplesse et vous obtiendrez peut-être ce à quoi vous aspirez, (je vous cite) :"un peu de largeur d’esprit pour accepter les avis différents du vôtre."
    Et puis, ne me lisez pas, ce n’est pas nécessaire.

    Cordialement

    Muverans

  • 14 décembre 2023
    Anthume

    Comme toujours lorsque des recommandations sont sollicitées, les points de vue se télescopent.
    Alors concernant les bâtons, je vous propose ma suggestion : comme il y a autant de partisans que de réfractaires, et que sur le Camino Francès ce ne sont pas les tiendas qui manquent, et si vous commenciez sans bâtons pour voir, en vous laissant la possibilité d’en acheter en chemin si vous vous en sentez le besoin ?
    Et si vous n’avez pas de soucis physiologiques objectifs, je parierais que vous vous en passerez tout du long. Mais j’ose à peine dire ça tant on n’est jamais à l’abri de réactions désobligeantes de certains sur ce forum , quand on y exprime un point de vue clair.
    Anthume.

  • 17 décembre 2023
    Belorado

    Bonjour ,
    J’aimerai remercier les modérateurs pour m’avoir permis d’exercer mon droit de réponse .
    Votre travail est loin d’être simple .Notamment pour discerner les propos en rapport avec le thème proposé , et les dérives inévitables ..
    Le fond prévaut sur la forme ..
    encore merci
    Belorado

  • 18 décembre 2023
    mullon jacques

    ce n’est pas indispensable mais il est certain que cela contribue a un confort appréciable dans la durée

  • 18 décembre 2023
    simbis

    Je marche sur toutes sortes de sentier depuis 1973 et j’ai découvert l’utilité des bâtons vers la fin des années 80 . Je suis initiateur de randonnée pour le CAF, la FFME et la FFRP.
    Pour moi il y a deux cas :

    • premier cas petite marche en terrain peu accidenté et faible charge, sans bâtons.
    • deuxième cas : longues étapes, ou terrain accidenté, ou relief marqué ou charge lourde, toujours avec deux bâtons .
      Les deux bâtons favorisent l’équilibre, limitent nettement les efforts en montée ou sur le plat et allègent le poids sur les jambes, ils limitent les problèmes articulaires et de dos. Les avantages des deux bâtons sont encore plus importants sur de longues étapes répétées. Accessoirement les bâtons permettent de monter ma tente, et s’interposent entre un animal agressif et mes mollets (cas vécu face à un renard et quelques chiens ) .
      L’inconvénient des bâtons est le bruit sur les sols durs (on peut monter des embouts caoutchouc)
      J’utilise bâtons télescopiques légers et bas de gamme en aluminium qui sont parfaits, je me méfie du carbone qui est cassant (et cher).
Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

S'informer

Recevoir chaque semaine la liste des derniers départs de discussion

Participer

Consulter et répondre aux messages postés